Gabon/Discours d’Ali Bongo Ondimba : bien que convalescent, le chef de l’Etat fait dans la provocation.

0
789
Le chef de l'Etat Ali Bongo

Dans le discours du 31 décembre dernier, les Gabonais n’ont pas suivi un discours allant dans le sens de l’apaisement ou encore moins vers une réponse aux préoccupations des compatriotes sur la crise qui touche plusieurs secteurs. Il semblerait qu’il n’y ait pas d’urgence pour Ali Bongo.

En effet, le chef de l’Etat cherche l’affront avec les fonctionnaires qui aspirent à des meilleures conditions de vie. Attention à la grogne des Gabonais ! Aujourd’hui par exemple, il est difficile de se faire opérer au centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) parce que le plateau technique n’est plus opérationnel, les malades sont obligés de se rendre dans les cliniques appartenant aux pédégistes. C’est le même constat à l’intérieur du pays, où les centres de santé et les dispensaires sont hors usage, et ça Ali Bongo Ondimba semble ne pas s’en soucier. Pour les Gabonais, le discours d’Ali Bongo n’engage que sa petite galaxie.

Avec l’année 2023 qui pointe à l’horizon, les pédégistes seront une fois de plus à la recherche des électeurs pour gagner l’élection présidentielle. Mais ça risque de se compliquer avec ces « collégiens » à la tête de l’Etat, qui manquent de stratégies et sont incapables de se soucier des populations. Heureusement, le peuple saura réagir le moment venu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here