Gabon: Des investisseurs japonais s’implantent un peu plus au Gabon grâce à la détermination de la FEG.

0
317
Photo de famille au sortir de la réunion

En séjour au Gabon du 23 au 30 octobre dernier, l’Association japonaise pour le développement économique de l’Afrique (Afreaco) a signé, le lundi 24 octobre du mois en cours au siège de la FEG, un mémorandum d’accord (Mou) avec la Fédération des entreprises du Gabon (FEG).

Les documents ont été paraphés par le chef de la délégation nippone, Tetsuro Yano, à la tête de 10 hommes d’affaires, et le Vice-président en charge des Relations internationales, du Numérique et de la Communication, Jean-Baptiste Bikalou.

Ce mémorandum d’accord vise à booster les échanges économiques entre le Gabon et le Japon. Cela à travers une collaboration étroite entre  les entreprises des 2 pays dans divers secteurs d’activité comme l’agroalimentaire.

« Nous avons signé un mémorandum d’accord pour promouvoir les relations entre les entreprises japonaises et gabonaises. Il existe une ville au Japon qui s’appelle Ninohe. Elle a déjà accueilli la délégation gabonaise lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

L’industrie la plus importante là-bas c’est l’élevage de poules. Ainsi, nous pourrons apporter ces techniques au Gabon pour en faire bénéficier au marché local », a indiqué Tetsuro Yano.

Il faut savoir que l’Afreco a été créée par des cercles politiques et financiers influents japonais en 1970 pour promouvoir la coopération économique entre le Japon et les pays africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here