Gabon : Des devoirs et de la responsabilité des femmes.

0
826
De gauche à droite la présidente de la Cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo, la vice-présidente de la République Rose Christiane Ossouka Raponda, la présidente du Sénat avec Lucie Milebou-Aubusson

Au Gabon, les femmes ont participé à des moments historiques du pays et par la même occasion en s’émancipant sur le plan social, culturel, économique et politique. Le Gabon regorge de plusieurs femmes leaders de renom reconnues dans leurs domaines d’activité.

En effet, les femmes occupent actuellement des hautes fonctions notamment comme présidente de la Cour constitutionnelle avec Marie Madeleine Mborantsuo, du Sénat avec Lucie Milebou-Aubusson, et même vice-présidente de la République avec Rose Christiane Ossouka Raponda. C’est dire que les femmes occupent vraiment une grande place dans la société gabonaise. En revanche, l’engagement très remarquable des femmes leaders en politique par exemple amène une confusion entre le leadership féminin de manière générale. De plus, l’implication de ces femmes leaders pose la question de leurs responsabilités de femme au foyer, surtout sur le plan politique. Parmi elles, il y a des femmes mariées qui délaissent leurs taches familiales et conjugales faute de temps. Résultat, des divorces en perspective.

Il n’est pas question ici de remettre en cause les droits des femmes notamment à avoir un emploi, mais de prendre conscience de nos coutumes africaines qui veulent qu’elles s’acquittent de leurs taches ménagères, parentales et familiales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here