Gabon/CRAF/Fête de la Pâques : 7jours info en immersion.

0
192
L’apôtre Esnault Nzaou et la prophétesse Philippine Nzaou durant le prêche

La fête de Pâques célébrée dans le monde entier par les chrétiens. C’est la période durant laquelle ils commémorent la résurrection de Jésus-Christ. Et c’est dans le contexte de cette célébration que la rédaction de 7jours info a effectué un reportage en immersion dans le Centre de Reforme Apostolique Fer de Lance (CRAF) de Libreville.

Etymologiquement, Pâques signifie « passage ».La fête chrétienne de Pâques trouve ses racines dans la fête juive de la pâque, qui célèbre le passage de la mer rouge par les hébreux lors de la libération d’Egypte. Cependant depuis la résurrection du Christ, c’est la ‘’vie’’ que les chrétiens célèbrent. Chaque communauté s’organise à sa convenance, de ce fait, selon un thème bien choisi de l’une des fêtes chrétiennes les plus anciennes.

Au Centre de Reforme Apostolique Fer de Lance (CFAF) dirigé par l’équipe du noyau apostolique notamment: Esnault Nzaou, Philippine Nzaou et le docteur Jean Félix Moubele, la célébration a été singulière, car en effet, il ne s’agissait pas seulement d’aborder la question de Pâques, mais le contexte actuelle de notre société et selon les besoins et les difficultés de chacun, en se souvenant que Jésus a donné sa vie pour l’humanité : « Ce qu’on a pu retenir dans cette célébration de la Pâques, c’est que la Pâques, c’est un jour où Dieu nous a accordé la délivrance sur le péché originel, il n’a pas voulu nous laisser ainsi, il a envoyé son fils mourir justement pour nos péchés. Ici, nous avons simplement célébré la victoire, l’amour de Jésus » affirme la prophétesse Philippine responsable du comité des femmes.

Le docteur Jean Félix Moubele prodiguant les enseignements aux fidèles

Outre le message de délivrance et d’amour de Dieu pour l’humanité, le CRAF a également comme valeur de transmettre à la jeunesse ce même dévouement, comme en témoignent les récitals sur des textes bibliques exécutés par les enfants de moins de 10 ans, les chorégraphies des adolescents, les sketches qui rappellent le sacrifice de Jésus, mais également les prestations des différentes compositions musicales du groupe de chant ‘’Hôtel de parfums’’, et enfin le partages au moment de la sainte-cène. Cela pour se démarquer des précédentes célébrations pascales compte tenu de la levée des mesures de restriction qui ne limitent plus le nombre de fidèles dans les églises.

La clôture de la cérémonie a donné lieu a un repas festif, qui rappel la fraternité qui semble aujourd’hui disparaitre dans notre société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here