Gabon : Ali Bongo Ondimba visite deux établissements scolaires.

0
356
Ecole de Bizango

Le Président Ali Bongo Ondimba est allé constater la livraison des complexes scolaires de Bizango (PK13) et d’Ondogo le vendredi 26 août 2022. Les deux établissements comprennent au total 39 salles de classes qui peuvent accueillir environ 2 000 élèves. 

Ces deux établissements scolaires qui vont accueillir des élèves dès cette rentrée sont le fruit d’un prêt de 154 millions d’euro (102 milliards de FCFA) que l’État gabonais avait contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD) pour construire 500 à 600 classes à Libreville et Port-Gentil pour la réhabilitation globale et de construction des établissements primaires et secondaires.

Ces travaux ont été lancés dans le cadre du Programme d’investissement dans le Secteur Éducatif (PISE), œuvre conjointe de l’AFD et du gouvernement, avec l’objectif ambitieux de combler le déficit de 5 000 salles et ramener le nombre d’élèves à 50 par salle, les effectifs pléthoriques étant devenus la norme depuis des décennies.

Ecole d’Ondogo

« Ce programme a permis la construction de 20 000 places supplémentaires en une année, dont 10 000 seront livrées dès cette rentrée des classes à travers le Grand Libreville, notamment dans les quartiers Mindoube, Akournam, Alenakiri, Igoumié carrière, Alibandeng, Cap Estérias, Avorbam et Angondjé », selon le communiqué produit par la présidence après cette sortie du Chef de l’État.

Le chef de l’Etat Ali Bongo dans l’une des salles de classe

Le projet, dont le démarrage était fixé au premier janvier 2016, livre ses ouvrages avec du retard et en deux phases. La première a eu lieu en début d’année scolaire 2021-2022 et la deuxième pour cette rentrée.

Toutefois, l’ouverture de ces salles de classes constitue un soulagement pour les élèves et les parents. Leur trajet scolaire est en effet réduit. Si le gouvernement tient son engagement, la répartition des enfants dans les salles et ils bénéficieront de bien meilleures conditions d’enseignement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here