Gabon : Ali Bongo Ondimba fait des jaloux au sein des forces de défense et de sécurité.

0
808
Le couple présidentiel durant la remise de don

Avec une dotation des villas à l’endroit du personnel de la Garde républicaine(GR), issue de huit familles au total, Ali Bongo Ondimba en sa qualité de chef suprême des forces de défense et de sécurité vient de faire un choix controversé laissant de côté les autres corps à l’exemple de la police, la gendarmerie, la sécurité pénitentiaire, les sapeurs-pompiers, l’armée de l’air, de terre et autres.   

La remise des clés des villas-témoins de type F3 et F4 aux bénéficiaires à l’occasion d’une cérémonie solennelle, le 13 octobre 2022 au quartier Okala, n’a laissé personne insensible, et un agent des forces de sécurité de se poser la question de savoir où est « l’égalité des chances » ? Ce dernier comprendra certainement plus tard que cette égalité n’existe que lorsque l’on sort du ventre de sa mère en tenue d’Adam et Eve, le reste n’est que de la politique et comme qui dirait « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ».

D’après la présidence de la République, « ces villas-témoins font partie d’un vaste projet de construction de 125 maisons de type F3 et F4, au profit des sous-officiers et officiers de ce corps militaire. Ce geste du couple présidentiel s’inscrit dans le cadre de la politique sociale prônée par le numéro un Gabonais, afin de garantir des logements décents et de qualité pour tous ». Mais malheureusement au détriment des autres corps de défense et de sécurité. N’en parlons pas de ceux qui vivent dans les quartiers sous intégrés, qu’ils n’y pensent pas, même en rêve.

Par cette dotation, la population comprend aisément que le Chef de l’Etat refuse d’offrir un toit à chaque Gabonais pour être à l’abri des intempéries par un manque de volonté politique, lui qui pourtant avait promis en 2016 de construire cinq mille logements par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here