FPG : Vacance de pouvoir, poser la bonne question à la bonne personne.

0
852
Le président du Front patriote du Gabon, Gérard Ella Nguema lors d'une récente sortie à la chambre de commerce du Gabon.

Le président du Front Patriotique Gabonais, Gerard Ella Nguema a animée  une conférence débat   dimanche  03 mars à la chambre de commerce de Libreville. Il a été question  de la situation inquétante que traverse le Gabon depuis le 24 octobre dernier  date  du début  des problèmes de santé du Chef de l’Etat  Gabonais.  Revenant sur le thème retenu à savoir la Cour Constitutionnelle à-t-elle violée la loi fondamentale ( en ajoutant un alinéa à l’article 13 de la Constitution)?

Pour l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, le président de la Cour Constitutionnelle ne pouvait pas annoncée la vacance de pouvoir, mais plutôt parlé d’une indisponiblité temporaire du président Ali Bongo Ondimba. Pourtant en cas de vacance de pouvoir pour quelques causes que se soient  le premier fait constater  à la Cour Constitutionnelle  la vacance de pouvoir qui a son tour vérifie et le constate, selon l’article 13 de la Constitution. Il faut dire que c’est pour quelques causes que se soient qui posent problème parce que n’étant pas clarifiés.

« En ce qui concerne la vacance de pouvoir, le problème n’a jamais été posé à  la Cour Constitutionnelle et le gouvernement n’a jamais posé  la bonne question pour obtenir la bonne réponse à l’époque » a indiqué le président du FPG, Gérard Ella Nguema. Et ce dernier  de poursuivre  « le peuple n’a pas la bonne information, car les acteurs politiques gèrent le président comme un Otage, hors le peuple veut savoir si le chef se porte bien. Aujourd’hui, le peuple  demande qu’on  ramène au pays Ali Bongo Ondimba s’il se porte bien ! S’il ne va pas bien il faut que ceux qui ont la responsabilité utilisent  les instruments,  notamment le gouvernement et les acteurs politiques  de l’opposition qui siège au Sénat  et à l’assemblée nationale.  La  bonne question à la Cour Constitutionnelle devrait être  la suivante :   Ali Bongo Ondimba  est-il en possession  de ces facultés  intellectuelles physiques  et  autres   pour diriger le Gabon ? ».

Le Front Patriotique du Gabon envisage initier  une caravane  de l’interpoliation’’ la paix jusqu’au bout’’ au nom de la vérité pour le Gabon. Celle-ci concerne  les communes d’Owendo, Libreville, d’Akanda et de  l’arrière pays en vue de recueillir   les avis des compatriotes  sur  la problématique actuelle du Gabon. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here