Eric Dodo Bouguendza délivre le message du distingué camarade président.

0
467
Eric Dodo Bouguendza en blanc micro en main.

C’est en présence des membres du secrétariat exécutif,  des membres du bureau politique, du comité permanent, du conseil consultatif des sages et autres  que le secrétaire général du parti démocratique gabonais, Eric Dodo Bouguendza a délivré le message du distingué camarade président, Ali Bongo Ondimba, le jeudi 8 août au Palais des Sports,  dont la teneur consistait à dire ‘’Merci, merci ’’, aux militants et militantes de Libreville, d’Akanda et d’Owendo, tout en consolidant  l’unité nationale, la solidarité et la paix.

« Le distingué camarade m’a envoyé pour vous dire merci, merci, merci. Le président est resté loin de vous, mais ceci pour de bonnes  raisons du a son état de santé. Des prières, des actions de grâce ont été organisée pour qu’il  se rétablisse. Il vous dit merci, merci pour vos prières durant la maladie » a indiqué le secrétaire général du parti démocratique gabonais.

Eric Dodo Bouguendza n’a pas manqué de fustiger le comportement de certains compatriotes qui profitent de l’occasion pour semer le trouble, « heureusement que le PDG est là et nous de devons tout faire pour consolider l’unité nationale, la solidarité et la paix ».

Partout où il est passé avant l’étape de Libreville, le secrétaire général du PDG a su transmettre le message du distingué camarade président à savoir  «merci, merci pour vos prières et vos actions de grâce et nous devons  tout faire pour consolider l’unité nationale, la solidarité et la paix ».

« Le président de la république est rentré, il va bien, il a besoin d’un parti démocratique gabonais qui se porte bien et il sait que cette formation politique est une grande famille. Il a besoin de nous et nous devons plus que par le passé être soudé et engagé derrière la vision de la transformation de ses projets au grand bonheur des populations » a souligné le secrétaire général du PDG. Apparemment dans cette formation politique au pouvoir depuis 1968, rien ne sera comme avant avec le contact qui sera désormais établi entre les militants et la hiérarchie ceci pour recueillir les différents problèmes auxquels la base du PDG est  confrontés afin de permettre aux dirigeants de prendre des décisions.

Dans cette rencontre politique, la  mise en garde du secrétaire général à l’endroit des responsables des différents organes du parti, notamment par ceux-là qui n’arrivent pas à remplir leurs tâches, ces derniers seront tout simplement sanctionné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here