« Enrôlez-vous et tenez-vous prêts à voter » recommande Raymond Ndong Sima.

0
243
Raymond Ndong Sima, ancien Premier Ministre du Gabon

Notre pays souffre de nombreuses maladies. L’une d’elles, ce sont les idées reçues qui conduisent les uns et les autres plus souvent au Kongossa qu’aux faits réels. Et ces mêmes personnes n’assument pas les conséquences de leur attitude.

En 2016 la participation des citoyens à l’élection présidentielle a été la suivante :

Inscrits : 627 805 électeurs

Votants : 373 310 électeurs

Bulletins Blancs ou nuls : 16 420 électeurs

Suffrage exprimés : 356 890 électeurs

Taux de participation : 59,56%

Que disent ces chiffres ?

En tout premier lieu, que 41 électeurs sur 100 inscrits ne sont pas allés voter et ont laissé le sort du pays entre les mains de 59 de personnes sachant que tous les pdgistes étaient mobilisés;

En deuxième lieu : que 3 électeurs parmi ceux qui ont participé ont conclu finalement que pour eux c’était pareil opposition comme majorité et ont voté blanc ou nul ;

Donc, en fait : 43 personnes sur 100 se sont dit : je m’en fous du résultat

Combien parmi nous ont regardé ces chiffres ?

Par la suite, beaucoup de ces 43 personnes qui ont d’ailleurs laissé croire à leurs amis et proches qu’ils avaient voté, ont invoqué la fraude pour ne pas affronter les conséquences de leurs choix et de leur comportement.

Il faut s’inscrire.

IL faut voter pour ou contre.

La situation n’autorise pas de neutralité.

Raymond Ndong Sima, ancien Premier ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here