CHAN TotalEnergies 2022 : Mauritanie, faire mieux qu’avant.

0
350
La joie des joueurs Mauritaniens sera-t-elle durable ?

Après deux participations, la Mauritanie revient en TotalEnergies CHAN 2022 avec l’ambition de faire mieux qu’en 2014 et 2018.

Nation en constante progression, la Mauritanie enchaine les participations aux compétitions continentales. C’est dans cette dynamique que la nation d’Afrique de l’Ouest se dirige vers l’Algérie pour faire mieux que lors des deux précédentes éditions auxquelles elle a pris part. L’objectif reste modeste et reste atteignable vu le travail effectué par le pays ces dernières années.

Les Mourabitounes se sont imposés face à la Guinée-Bissau lors des éliminatoires (1-0, 1-0). Il faudra néanmoins hausser le niveau de jeu pour contrer les adversaires d’un groupe E où seul le premier se hissera au tour suivant.

Calendrier des matches (Groupe D)

20 janvier, 17h00 heure locale, Angola – Mauritanie, Stade Olympique d’Oran

24 janvier, 17h00 heure locale, Mauritanie – Mali, Stade Olympique d’Oran

Le coach : Amir Abdou

Fort de ses belles performances à la tête du FC Nouadhibou, Amir Abdou (50 ans) a été nommé à la tête de la sélection nationale de Mauritanie. Un poste qu’il cumule avec celui de patron du staff des Mourabitounes locaux. C’est donc le technicien comorien qui emmènera la Mauritanie au prochain CHAN. Son football passé sur l’offensive mais dans un système équilibré a déjà porté des fruits. Reste à confirmer sur la phase finale en Algérie.

Joueurs à suivre

Avec une ossature qui sera à nouveau dominée par le FC Nouadhibou, Hemeya Tanji sera une nouvelle fois l’attraction mauritanienne dans ce CHAN. Joueur aux grandes qualités, le jeune attaquant 22 ans impressionne depuis sa majorité. Non épargné par des blessures ces derniers mois, ce sera l’occasion pour lui de se faire une rédemption.

Histoire en CHAN

L’histoire de la Mauritanie au CHAN débute en 2014. C’était aussi la première fois que le pays se qualifiait pour une compétition de football continentale sous les ordres de l’entraineur français Patrice Neveu. Sans pour autant être ridicule, la Mauritanie perd ses trois matchs de poules et est éliminée dès le premier tour. C’est néanmoins le début d’une nouvelle ère pour le football dans ce pays.

Après avoir raté l’édition 2016, les Mourabitounes reviennent en 2018 au Maroc. Une nouvelle fois, l’apprentissage se révèle compliqué. Si le futur champion marocain se balade 4-0, le Soudan puis la Guinée s’imposent juste 1-0 à chaque fois.

Les clubs en interclubs CAF

Tout comme ses équipes nationales, la Mauritanie n’avait pas assez de poids dans les interclubs CAF. Mais, avec les changements au sein de la famille du football local, le FC Nouadhibou club locomotive du pays a atteint en 2019 la phase de groupes de la Coupe de la Confédération. Une première qui en appelle d’autres dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here