Education Nationale : 7,1 milliards de francs CFA pour la rénovation des écoles pré-primaires et primaires.

0
441
Le Ministre de l’Education Nationale, Mouguiama Daouda en perdition

C’est le montant  que le Ministre de l’Education Nationale, Mouguiama Daouda sollicite pour la rénovation des écoles pré-primaires et primaires du Gabon. Un montant qui donne des tournis aux syndicalistes et commence à susciter des interrogations.

Les différents établissements du Gabon sont dans un état très lamentable,   et pour tenter de donner une cure de jouvence à toutes ces écoles, le ministre de tutelle à penser qu’il faudrait allouer des financements aux dites écoles. 7,1 milliards de FCFA, c’est le montant que le ministère sollicite. Une enveloppe qui semble être bien repartie,  en croire le ministre de l’Education Nationale, l’on parle entre autres de la transformation de l’établissement scolaire de Cim-gabon à hauteur  de 200 millions de FCFA ou encore, la réhabilitation des écoles  primaires de 6, 9 milliards de FCFA.  Un programme de transformation qui suscite moult questionnements, notamment en ce qui concerne, la qualité et le genre de transformation dont souhaite effectuer le ministre de tutelle. Car, chaque année l’Etat alloue des fonds au profit de l’Education Nationale pour la rénovation et la construction des nouvelles salles de classe ou établissements. Malheureusement, toutes ces écoles ne sortent jamais de terre,  celles qui existent sont dans l’insalubrité. Des allégations que semble ne pas partager la tutelle qui estime que, le nouveau plan de développement mise en place par le ministère, devrait permettre de transformer le cadre de vie des apprenants et des enseignants.

En effet, «Le plan de développement de l’Éducation nationale intègre le renforcement des instruments de gouvernance et du pilotage du système éducatif, l’amélioration de la qualité des enseignements et l’accès à l’éducation, ainsi que l’amélioration du cadre de vie scolaire», a expliqué Patrick Mouguiama-Daouda aux députés.

Ainsi, la transformation des établissements scolaires pour cette année  académique est  d’ores déjà très attendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here