Eckankar Gabon : « Le Chemin qui mène à la Liberté Spirituelle ».

0
1641
Congrès Eck Afrique centrale 2018;

C’est le thème retenu par les membres du comité d’organisation du Congrès Eck d’Afrique 2018, qui se déroule du 6 au 8 avril au siège de cette structure associative religieuse au Pk 9, non loin de la brigade   de gendarmerie.  Ce Congrès régional qui rassemble les pays de la zone CEMAC,  se tient pour la deuxième fois consécutive en terre gabonaise, après celui du 21 au 23 avril 2017.

Pour la première journée du vendredi 6 avril, comme pour le reste des rencontres, il s’est agit, et s’agira  de donner des clés qui conduisent à la voie de la liberté Spirituelle à travers des ateliers, des tables rondes, des conférences et quelques outils qui permettent à chacun de trouver à l’intérieur de soi, la liberté spirituelle. Ceci, au moment ou la crainte gagne les cœurs des enfants de Dieu tous les jours. Car le cœur qui est un lieu de repos, par excellence  ne l’est plus. L’Homme est le meilleur médecin de son corps, de son âme et de son esprit, vivre sans se connaître soi même s’est cherché  l’obscurité absolue.

Il faut avoir l’esprit de discernement, dans le cas contraire recherché ce dernier.  L’estomac qui accueille toute sorte  de nourriture, en sachant que tel aliment est meilleur qu’un autre. Le palais  reconnait à son goût le gibier. Chaque membre ou organe du corps joue un rôle important, il faut maitriser cela pour connaître la voie de la liberté Spirituelle, le tout avec des enseignements.

L’Oratrice déléguée de cette édition 2018, est  Eulalie Kili, membre d’Eckankar depuis 33 ans. Elle  détient beaucoup d’outils venant  d’Eckankar pour gérer sa vie. Fort de cette expérience, elle animera un atelier spécial public et offrira les outils indispensables sur le thème « comment trouver la liberté spirituelle dans cette vie ».

« Qu’est-ce que la liberté spirituelle ? Il s’agit de l’âme qui s’affranchit définitivement de la loi du karma et de la réincarnation. L’enseignement Eck affirme que pour vivre une vie exempte du karma, il faut tout faire au nom de Dieu », souligne Sri Harold Klemp, la parole de vie, pp. 54-55.

Sri Harold Klemp est le Mahanta, le Maître Sri Eck vivant, le chef spirituel d’Eckankar actuel. Après avoir grandi dans une ferme du Wisconsin et étudié la théologie, il à découvert les enseignements d’Eckankar dans les années 1960. A la suite d’une longue préparation spirituelle, il devenait en 1981 le Mahanta et Maître vivant. Le Mahanta, qui est la forme subtile du Maître Eck vivant, assure une direction intérieur au moyen des rêves, du voyage de l’âme et des exercices spirituels ECK.

On retrouve toujours un Maître vivant à la tête d’Eckankar. On lui témoigne du respect, mais sans lui vouer de culte particulier. Le titre Sri est une marque de respect pour sa fonction de guide spirituel. Il enseigne aux âmes qui sont prêtes et il les guides sur la voie qui les ramène dans le foyer de Dieu, d’après les membres de cette association spirituelle.

Eckankar est un mouvement religieux, reprenant diverses pratiques et croyances de l’hindouisme, du sikhisme et du soufisme fondé aux Etats-Unis en 1965.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here