Des bourses d’études encore disponibles au Gabon.

0
1962

Les bourses sont des aides financières destinées à favoriser la scolarité des élèves et étudiants. Elles sont attribuées selon un barème national sous conditions de ressources.

En effet, les bourses sont attribuées pour une année scolaire. Une demande de bourse doit donc être formulée à chaque rentrée scolaire.

Pour l’occasion, une note d’information émanant du Directeur Général de l’Agence Nationale des Bourses du Gabon (ANBG), Sandra Flore Mambari Pinze épouse Abessolo, en date du 26 août 2020, annonce à l’ensemble des élèves des classes de terminales, les étudiants boursiers et non boursiers n’ayant pu effectuer leur demande de bourse au 30 avril 2020, qu’une session exceptionnelle d’ouverture de la plateforme eBourse aura lieu du 31 août au 30 septembre 2020.

Aussi, il est demandé à tous les retardataires de bien vouloir s’inscrire sur eBourse dans le strict respect des étapes d’inscription. Passé ce délai, aucune dérogation supplémentaire ne sera admise.

Pour rappel, un étudiant boursier dispose au maximum de sept ans pendant son parcours dans l’enseignement supérieur. En licence, il bénéficie au maximum de cinq années pour obtenir son diplôme (initialement prévu pour durer trois années scolaires) sans perdre ses droits. Cela signifie donc qu’il peut redoubler deux fois au maximum et donc théoriquement tripler une année. Mais faut-il encore que l’étudiant ou l’étudiante ait validé un minimum de crédits ECTS (des points accordés dans le cadre de la validation d’un diplôme). La troisième année, la bourse ne peut être accordée que si 60 crédits ont été validés, c’est-à-dire l’équivalent d’une année scolaire. Pour ne pas perdre ses droits lors de la quatrième et de la cinquième année, l’étudiant doit avoir validé au moins 120 crédits ECTS. Et la 6e et 7e année, l’étudiant boursier doit avoir validé 180 crédits, soit l’équivalent d’une licence pour continuer de percevoir l’aide financière de l’ANBG.

Des exceptions sont tout de même prévues, et des années de droit supplémentaires peuvent notamment être accordées en cas de maladie, de deuil ou encore de maternité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here