Concours d’entrée à la GR : 400 places à pouvoir au Gabon.

0
270

9902 gabonais passent le concours d’entrée à la GR (Garde Républicaine) depuis ce 31 juillet 2020 à Libreville, mais seulement 400 places sont à pouvoir. L’objectif est de renforcer ses hommes de rangs et de sous-officiers.

En effet, les épreuves écrites et sportives se déroulent à Libreville et a Franceville par petit groupe du matin au soir. Chaque candidat passe son épreuve durant une heure avant de libérer le site en raison des mesures barrière.

Plus précisément, 4486 candidats postulent aux grades de militaires de rang enregistré à Libreville, et Franceville n’enregistre que 2040. En revanche, 332 candidats postulent au grade de sous-officier à Franceville.

Pour rappel, la Garde Républicaine est un corps militaire d’élite chargé de la sécurité des institutions. Comment comprendre que l’Etat ne mette que 400 places sur 9902 candidats ? Cela prouve à suffisance qu’il y a  un problème de malversation et de corruption. Evidemment, que la problématique du chômage de la jeunesse gabonaise n’est pas en reste. Il revient donc à l’Etat de mettre en branle un canevas afin de favoriser l’émergence des petites et moyennes entreprises à même de juguler le chômage et de créer le plein-emploi.

Par ailleurs, le recrutement dans un corps d’élite comme la GR ne se fait pas à la légère. L’intégrer revient à servir le pays loyalement, et à être un exemple. Ainsi, la force d’un pays réside dans sa sécurité, et à son peuple. Quoi de plus logique que de faire confiance à la GR pour maintenir la paix et la prospérité. Il revient donc à l’Etat de prendre ses responsabilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here