Concert des casseroles : Quid de la responsabilité du parti au pouvoir et de l’opposition ?

0
102
Le peuple exprime sa colère avec des casseroles

Depuis le début du concert des casseroles dans l’ensemble du pays, les partis politiques dénoncent une  tentative de politisation  dudit  mouvement. Chaque tendance politique accuse l’autre d’être responsable de l’incivisme et des  mouvements d’humeur  enregistrés dans  l’ensemble du pays.

En effet, depuis mercredi dernier,  l’on assiste à plusieurs  sorties d’acteurs politiques   pour  dénoncer la sévérité des mesures restrictives prises par le gouvernement ou pour soutenir les actions du gouvernement.  Le Docteur Stéphane Iloko, en sa qualité de porte-parole,  du parti démocratique gabonais,  est monté au créneau il y a quelques jours, pour dénoncer ces agissements. L’opposition et certains membres de la société civile demandent  à la  justice de faire son travail après le meurtre de deux compatriotes.

Des événements dont les coupables ne sont pas encore  connus, en dépit du fait que, les différents États-majors, reconnaissent leurs responsabilités. Qu’à cela ne tienne, les résultats des enquêtes diligentées par le procureur  général sont très attendues par les populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here