Championnats du monde seniors, les gabonais humiliés à Bakou.

0
591
Les jodokas Gabonais en pleine compétition.

Les championnats du monde de judo qui ont eu lieu à Bakou en Azerbaidjan, ont mis à nu le pitoyable des niveaux des athlètes gabonais, qui ne cesse de briller par leur mauvaise prestation à chaque fois que l’occasion se présente à l’international en dehors d’Antony Obame.

En effet, ni Sarah Mazouz, Ursula Karene Agono, Thérence Junior Kouamba, encore moins Paul Kibikai n’ont franchi le premier tour lors de cette compétition des championnats du monde seniors de Bakou.
Cette unième déculottée vient renforcer les appréhensions des gabonais quant au sérieux des dirigeants du sport au Gabonais. Loin d’accuser les judokas qui sont confrontés à la dure réalité du fossé qui les sépare des autres sportifs, ce que les supporters dénoncent ici, ce sont les conditions de travail et l’impréparation de nos compétiteurs. Tout comme, le nouveau patron des sports Alain Claude Bilie By Nze, devrait s’attelle à bâtir une équipe compétitive, tout en montrant aussi le même intérêt et la même détermination en ce qui concerne les autres cette disciplines sportives et les autres.

Si les gabonais n’ont pas brillé à Bakou, l’accent devrait être mis désormais sur la préparation en vue de la participation aux jeux olympiques en 2020 à Tokyo ou encore les jeux africains en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here