CDC et le Ministère de la Justice examinent le projet protocole d’accord.

0
1073
CDC et le ministère de la justice vers un partenariat.

La Caisse de Dépôt et de Consignation(CDC), et le Ministère de la Justice ont examinés ce 19 juin, un projet de protocole d’accord liant les deux parties pour la bonne gestion des fonds de la justice non sans omettre la transparence, l’évènement s’est tenu dans un hôtel de la place.

Comme l’a souligné le Directeur Général Adjoint de la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC), Luc Evrard Magulu Ma  Mussavu « il était  question au cours de cette rencontre avec les différentes juridictions du Ministère à savoir la chancellerie, les magistrats et les greffiers de se retrouver dans l’optique de définir la démarche quant à l’application de l’ordonnance n° 24 de 2010 et leur adhésion en matière de cotisations  judiciaires et de gestion administratives des professionnels de la justice, mais aussi d’aller dans un processus participatif compte tenu de la faible adhésion constatée depuis 7ans afin d’amener les professionnels à s’imprégner de la destination de leurs cotisations ».

Pour le représentant des magistrats Me Ella Nguema « c’est un projet qui nous a été présenté et qui pourra être signé entre la Caisse de Dépôt de Consignation(CDC) et le ministère de la Justice, dont l’ambition est de gérer les fonds de la justice dans une certaine transparence et compte tenu de l’utilité de ce projet, nous allons apporter certains amendements, le confronter à la réalité pour le rendre plus applicable ».

L’initiative de la CDC est certes appréciable, mais la réalité est autres sur le terrain, étant donné que les juridictions du ministère de la justice fonctionnent de manière autonome, la tutelle pourra-t-elle convaincre ses administrés à céder la gestion des cotisations et autres amendes à la Caisse de Dépôt et de Consignation(CDC) ? Surtout quand on sait que ce sont des services techniques, qui le plus souvent ont besoin de liquidité dans l’immédiat pour entreprendre des actions ponctuelles(…).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here