CAN de Beach Soccer : Le Maroc élimine le Malawi et propulse le Mozambique au dernier carré.

0
238
Les joueurs marocains savourant leur qualification

Le Maroc a assuré sa place en demi-finale de la 5ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer Mozambique 2022, après avoir battu le Malawi 7-3 lundi.

Les Lions de l’Atlas terminent cette phase en tête du groupe A, après avoir battu les hôtes (Mozambique) hier sur el score de 3-1. En demi-finale, le Maroc rencontrera l’Égypte.

Ce match était très attendu, en particulier par les Mozambicains, qui attendaient dans les tribunes, calculatrice en main, et espéraient que le Maroc battrait le Malawi afin de passer, c’est-à-dire d’accéder aux demi-finales. Grâce à la poussée des Lions de l’Atlas, les Mozambicains ont également réussi à décrocher leur place en demi-finale de cette compétition, où ils affronteront les champions en titre, le Sénégal, qui avait déjà assuré sa place.

Le Maroc a été le premier à prendre l’avantage par l’intermédiaire d’Anouar Frindi (1′) en première période, après un tir stupéfiant et indéfendable. Quatre minutes plus tard, c’est au tour du gardien de but Ismail El Ouariry de porter le score à 2-0.

Avec les rênes du jeu sous contrôle, le Maroc a inscrit le troisième but à trois minutes de la fin de la première période par Mohamed Ghailani. Les Flammes du Malawi n’ont pu réduire le score que grâce à une tête soignée du capitaine malawite, Sandram Ussi, qui défendait Nunali de l’Égypte.

Le milieu de terrain Ibrahim Abagli et Anouar Frindi, ont marqué les quatrième et cinquième buts respectivement pour les Pharaons, mais avant le coup de sifflet final, Dala Simba a marqué le deuxième but pour le Malawi, portant le score à 2-5. Les Flames ont cru en elles-mêmes et ont réussi à convertir un autre but (3-5), marqué par Sandram Ussi, auteur du premier but.

Les Marocains ont ensuite gâché les espoirs des Flames en marquant leur sixième but trois minutes après le début de la dernière période (6-3) et Mohamed Khabaz a scellé l’affaire (7-3).

Ce qu’ils ont dit :

Willy Kumilambe, entraîneur du Malawi

“Je tiens à saluer et à féliciter mes joueurs pour le combat qu’ils ont entrepris sur le terrain dans le but de quitter ce championnat avec honneur. Comme je l’ai dit le premier jour, il s’agit d’une nouvelle équipe et je suis convaincu que des jours meilleurs viendront. Nous allons continuer à travailler pour grandir et nous affirmer”.

Oumar Sylla, entraîneur du Maroc

“Ce n’était pas un match difficile, notre pays est le meilleur en beach soccer du continent. Mais nous acceptons que le Malawi est aussi une équipe forte. C’était un bon match. Maintenant, nous sommes prêts pour le prochain match, mais nous savons que ce ne sera pas facile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here