CAN 2021 : après sa victoire contre la Gambie, le Gabon se rapproche d’une qualification.

0
161

L’équipe des Panthères a repris ce jeudi sa route pour la qualification à la CAN Cameroun 2021. Pourtant favoris sur le papier, ce groupe D de qualifications n’apparaît pas comme un long fleuve tranquille pour les hommes de Patrice Neveu.

Lorsque l’on traine des éliminations précoces en poules de qualification, il est toujours difficile de repartir au charbon pour gagner son ticket pour la prochaine compétition. Et ce n’est pas la victoire logique à Franceville contre la Gambie (2-1) qui nous fera dire le contraire. Cette situation n’est pas sans rappeler celle dans laquelle se trouvaient les Panthères il y a 7 ans, en 2013, lorsqu’ils sont passés de travers sans honorer leur statut de pays hôte de la CAN 2012. Cette campagne de qualification 2021 est laborieuse, toutefois un happy-end relèverait du miracle.

Dans cette phase de qualifications, les Panthères ont mieux maîtrisé son sujet contre la Gambie, avec un but de Denis Bouanga à la 8e minute et un second de Pierre-Emerick Aubameyang à la 55e minute. Le Gabon a eu beaucoup plus la possession par rapport à ce qu’il pouvait faire avant. Elle est au-delà de 70 % et même si ça ne veut pas toujours dire grand-chose, là ça veut dire quelque chose parce que les Panthères ont été capables de maîtriser, de créer du danger, d’avoir des occasions.

On n’est pas forcément d’un naturel optimiste à chaque instant de la vie, mais pour ce qui est du match Gabon-Gambie de jeudi et de la possible qualification à la CAN 2021, ça serait mentir de vous dire qu’on a les mollets qui tremblent. Reste maintenant à savoir ce que les Panthères veulent et ce qu’ils peuvent y faire.

Sur le papier, la réponse est simple : les Panthères iront le 16 novembre à Banjul pour la confrontation retour contre la Gambie. Mais avec ce qu’on a vu depuis, difficile de dire si le niveau est monté d’un cran ou si dans quelques jours on devra compter à nouveau sur le chat noir.

La victoire en trompe l’œil de Franceville peut laisser croire que les Panthères ont définitivement pris un ascendant sur son passé scandaleux. Si l’impression générale laissée par cette équipe ces derniers mois est parfois un peu fade, on n’oublie pas non plus que le sélectionneur a dû faire face à une cargaison de blessés, notamment au milieu du terrain. Ce qui a permis à d’autres d’avoir du temps de jeu aussi. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer les semaines ou les jours avant une rencontre internationale.

Globalement, personne ne semble donc se faire de mouron, ce qui n’est pas totalement illogique. Pour savoir s’il y a progression ou non, c’est à travers les matches couperets qu’on peut le dire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here