Avec l’auteur Tanzanien Abdulrazak Gurnah lauréat du Prix Nobel de littérature 2021 c’est l’Afrique qui gagne.

0
445
La médaille Nobel (à gauche) décernée à Abdulrazak Gurnah (à droite)

Le Prix Nobel de littérature a été décerné à Abdulrazak Gurnah, romancier tanzanien ce jeudi 7 octobre 2021 à Stockholm en Suède. Il est notamment connu pour son roman « Adieu Zanzibar », sorti en 2009.

En effet, l’écrivain tanzanien est le récipiendaire de ce 115e prix, récompensant l’ensemble de sa carrière. Le comité Nobel reconnaît « sa pénétration intransigeante et compatissante des effets du colonialisme et du sort du réfugié dans le gouffre entre les cultures et les continents ». Abdulrazak Gurnah a publié dix romans et un certain nombre de nouvelles. Toute son œuvre est marquée par son expérience de réfugié. Il est principalement connu pour ses romans Paradise, paru en 1994, Desertion (2005) et By the Sea (2001), mais aussi Adieu Zanzibar (2009), un de ses chefs-d’œuvre. Il a été nommé plusieurs fois pour les prix Booker et les prix Whitbread, ainsi qu’au Los Angeles Times Book Award.

Pour rappel, le Prix Nobel de littérature récompense chaque année un auteur ou une autrice, depuis 1901. Comme l’a écrit dans son testament le chimiste Alfred Nobel, si un lauréat est choisi, c’est qu’il « a fait la preuve d’un puissant idéal », c’est-à-dire que son œuvre a su rendre de grands services à l’humanité. Récompense considérée comme la consécration ultime pour un homme ou une femme de lettres, le Prix Nobel de Littérature est remis chaque année, généralement au mois d’octobre. Les Prix Nobel sont décernés par l’Académie suédoise, une des académies royales de Suède, qui peut être comparée à l’Académie française.

À 72 ans, Abdulrazak Gurnah est aujourd’hui professeur et directeur d’études au sein du département d’anglais de l’université du Kent, où il a effectué son doctorat. Rappelons qu’il est arrivé en Grande-Bretagne à la fin des années 1960, fuyant les persécutions arrivées avec la révolution à Zanzibar. Il a commencé à écrire à l’âge de 21 ans en exil et en anglais, même si le swahili était sa langue maternelle.

A titre d’information, la médaille d’or et le diplôme du Nobel sont accompagnés de 9 millions de couronnes suédoises (environ 865.000 € soit 567 millions de francs CFA). Par ailleurs, la postérité littéraire du lauréat ou de la lauréate est plus ou moins assurée, ses œuvres se trouvant alors plus largement traduites et diffusées dans le monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here