Augmentation du prix de la sardine fumée à Libreville.

0
1457
Sardine fumée

A Libreville, notamment dans la plupart des marchés de la capitale, le prix de la sardine fumée, un produit  alimentaire prisé par les riverains, a augmenté au grand dam des consommateurs.  C’est dire si les commerçants dictent maintenant leur loi.

Généralement vendu à 100 francs CFA le tas de trois voire quatre poissons, son prix a explosé à 500 francs dans les principaux marchés de Libreville : Nzeng- Ayong, Nkembo, Charbonnages, dragages et autres.

Les vendeurs et vendeuses de poissons auraient créé une pénurie en cette période de saison sèche pour augmenter les prix, confie un client qui a l’habitude de se ravitailler au marché de Dragages. Pour Pierre, un pécheur exerçant dans un débarcadère, ce sont les revendeurs  qui sont à l’origine de cette situation qui complique davantage le panier de la ménagère. Car à leur niveau ils font tous pour que le prix de la sardine rencontre l’assentiment des populations une fois déversé sur les marchés de Libreville.

A la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) de faire son travail pour ne pas compliqué une fois de plus le panier de la ménagère en ce temps de crise sanitaire responsable de la crise financière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here