Aloise Bekale Ntoutoume, et Mercedes Mabounda Moussavou, candidats du renouveau et de la nouvelle espérance.

0
1098
Aloise Bekale Ntoutoume au centre.

” Promouvoir l’épanouissement des Jeunes ; Contribuer à la promotion de la femme ; Booster le développement économique et social ; Participer à la création des activités génératrices de revenus”, tels sont les objectifs que s’est assigné le tandem Aloise Bekale Ntoutoume et Mercedes Mabounda Moussavou, candidats investis par le parti des Sociaux Démocrates Gabonais ( SDG), dans le deuxième arrondissement de la commune de Ntoum lors des élections législatives des 6 et 27 octobre prochains.
Un ticket SDG que l’on annoncerait déjà vainqueur au 1er tour du scrutin. Compte tenu de la forte mobilisation, d’adhésion ainsi que la ferveur populaire faites autour des candidats SDG par les populations. Lesquelles entendent découdre avec la gestion scabreuse et égocentrique des acteurs politiques locaux du PDG dans leur circonscription. Dont le bilan, largement négatif ne répondrait pas aux attentes qui furent les leurs. A l’exemple de Joséphine Andeme Manfoumbi, candidate du PDG, dont l’investiture serait très mal apprécier par la base qui juge ce choix de complaisance de la seule volonté de Paul Biyoghe MBA. Qui une fois de plus a user de manières peu orthodoxes pour parachuté sa “protégé”. Alors que la côté de popularité des deux responsables serait au plus bas.
D’autres sources, quand à elles, feront état d’un ultime baroud du couple pour se défaire de l’adversité. C’est d’ailleurs dans ce dernier espoir qu’ils n’avaient espéraient que mes recours en vu de l’invalidation des listes concurrentes pouvait leur être d’un secours. Mais c’était sans compter avec l’impartialité de la cour constitutionnelle qui a décidé de lire le droit au nom du peuple gabonais. Une témérité qui enfonce davantage le couple Paul Biyoghe MBA-Josephine Andeme Manfoumbi dans les profondeurs abyssales. Pendant ce temps, le ticket gagnant Aloise Bekale Ntoutoume-Mercedes Mabounda Moussavou continu de creuser l’écart.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here