« Ali Bongo Ondimba : Des images qui rabaissent l’Institution du Président de la République » dixit Étienne Francky Meba Ondo.

0
994
Étienne Francky Meba Ondo dit Môôn Meba Ondo

Le pouvoir est d’abord une affaire de symboles.  Le chef de l’Etat n’a pas à apparaître affaibli. C’est tout le Gabon qui paraît affaibli. Le chef de l’Etat n’a pas à être soutenu pour se déplacer. C’est tout le Gabon qui paraît malade. Le chef de l’Etat n’a pas à être surveillé en permanence par quelqu’un prêt à le rattraper dans ses mouvements physiques.

Nous avons du respect pour nos compatriotes à la mobilité réduite. Être sur une chaise roulante n’a rien de honteux. On peut bien être président de la République dans cet état, à condition de l’assumer.

Mais il apparaît ridicule de subir un soi-disant chef qui passe désormais son temps à vouloir démontrer qu’il est en vie… Qu’il peut marcher… Qu’il peut parler. C’est le paroxysme de l’imbécillité pour ceux qui maintiennent de force Ali Bongo dans ce rôle. C’est inhumain.

Des milliers d’autres Gabonais sont capables d’assumer la fonction présidentielle. Ce n’est ni une punition ni une obligation divine. Les institutions et le Gabon demeureront, mais nous, simples mortels, sommes appelés à servir notre pays pour un temps et passer à autre chose. Pis, lorsque la maladie ou la nature nous l’impose.

Combien doivent avoir de la compassion envers un Ali Bongo Ondimba qui s’est hier accommodé sans pitié d’un accès au pouvoir en voyant le sang des Gabonais couler à chaque élection présidentielle depuis 2009 ?

Nous ne voulions déjà pas de lui lorsqu’il était apte physiquement. Ce n’est pas maintenant qu’il ridiculise l’institution qu’il occupe contre la volonté d’une majorité de Gabonais que nous serons plus compatissants.

Qu’il aille se reposer. C’est tout ce qu’il mérite. Surtout que sa gouvernance depuis 12 ans n’est reconnue que pour les crimes financiers, la corruption et des promesses jamais tenues.

Étienne Francky Meba Ondo

Dit Meboon Môôn Meba Ondo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here