Affaire Patrichi Tanasa : Me Kevin Nzigou ne croit pas en la déclaration de Sylvia Bongo.

0
413
Me Kevin Nzigou

Fixé sur son sort depuis 48 heures déjà, Patrichi Tanasa ex administrateur et directeur général de la GOC, à déclaré lors de son procès que la première Dame Sylvia Bongo a bénéficié de deux fois le montant de 650 millions de francs CFA. Cette dernière a rétorqué qu’elle n’avait reçu que 10, soit deux fois 5 millions de francs CFA. Les avocats de l’accusé n’y croient pas un seul instant.

Une question à laquelle l’un des trois avocats de Patrichi, Me Kevin Nzigou a voulu bien répondre à la presse une fois le procès terminé. Selon lui rien ne pourrait expliquer que la FSBO ait besoin de 5 millions de francs CFA venant d’une entreprise publique pour les activités de sa fondation : « Personne ne croirait que dans ce pays que Sylvia Bongo ait besoin de 5 millions pour ses activités, quelle espèce de Gabonais » interroge l’avocat. De plus, cette dernière n’aurait même pas mentionné Africa Practice, un prestataire de la FSBO.

Ce qui est choquant selon Me Nzihou, c’est la décadence qu’il y a entre la décision qui a été rendu au tribunal et le communiqué de la FSBO. Cette dernière entend porter plainte contre les propos diffamatoires de Patrichi. Ce que les avocats de l’accusé attendent avec impatience «  Nous disons chiche et on attend », indique l’avocat à la fin de son allocution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here