61 ans après son assassinat, la dernière relique de Patrice Lumumba restitué aux siens.

0
185
La dent de Patrice Lumumba

Ayant valeur de relique, la dent de Patrice Lumumba a été restituée à la RDC par la Belgique, soit 61 ans plus tard après l’assassinat  affreux de l’ancien Premier ministre en 1961. Une restitution devant permettre aux Congolais d’établir un lieu dédié à sa mémoire et aussi de faire leur deuil.

Tout en renouvelant les excuses de la Belgique, le Premier ministre belge Alexander De Croo  a, à l’occasion de la cérémonie officielle de restitution reconnu la responsabilité de la Belgique, notamment certains dirigeants et fonctionnaires de l’ex- puissance coloniale dans l’assassinat au Katanga en 1961 de Patrice Lumumba, devant une dizaine des membres de la famille Lumumba, et du premier ministre congolais.

« Un homme a été assassiné pour ses convictions politiques, ses propos, non idéal. Pour le démocrate que je suis, c’est indéfendable, pour le libéral que je suis, c’est inacceptable, et pour l’humain que je suis, c’est odieux », regrette De Croo.

D’ailleurs, une cérémonie d’inhumation doit y être organisée le 30juin, date d’anniversaire de l’indépendance. Tout au long de la semaine précédente, le cercueil doit marquer des haltes sur les lieux emblématiques du parcours personnel et politique de l’ancien dirigeant.

Outre la Belgique, la France est pointée du doigt quant à son implication dans la disparition du leader congolais, sa réaction est toujours attendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here