6 mois d’indemnités des tenanciers de bars : où trouve-t-on cet argent ?

0
89

Depuis la montée au créneau de certains  tenanciers de bars et boîtes de nuit,  qui trouvaient les montants décaissés par l’Etat très insignifiants. Le chef de l’Etat a décidé de lui-même,  de reverser  cette indemnité pendant une période de six mois.  Une décision qui suscite quelques interrogations, en ce qui concerne les lignes budgétaires qui seront touchées pour satisfaire les tenanciers des bars.

Conformément aux dispositions prises par le gouvernement, les établissements de nuit ont reçu depuis le 15 février des chèques allant de 200.000 à 300.000 FCFA comme « aide » pour la fermeture de leurs activités en raison de la pandémie mondiale covid-19. Suite aux mécontentements de ces derniers et les menaces de certains d’ouvrir à nouveau, le chef de l’Etat, a décidé   de reverser cette indemnité pendant 6 mois.

Le Ministre du Commerce, pour éviter des représailles, a pris les devants en informant les tenanciers de bars et boîtes de nuit lors de son passage à l’émission « face au gouvernement » que  la décision n’émane pas du gouvernement. Une façon très habile,  de prévenir et de dire aux tenanciers des bars que si,  le gouvernement ne respecte pas les échéanciers de versement, il faudrait qu’ils s’adressent  au chef de l’Etat, qui a décidé  de lui-même, de reverser cette indemnité aux tenanciers de bars et boîtes de nuit.

Pour le Ministre,  « L’indemnité des tenanciers des bars est une aide. Le gouvernement n’a jamais parlé de compensation. Le gouvernement de la République applique strictement les instructions du chef de l’Etat », a déclaré Hugues Mbadinga Madiya, le Ministre du Commerce, des Petites et Moyennes entreprises et de l’Industrie. Avant de préciser que, « le Président de la République a décidé, lui-même,  d’un accompagnement  vis-à-vis de ses compatriotes sur une période de  six mois, c’est un accompagnement,  il ne s’agit pas d’un dédommagement », a dit le ministre lors de son passage à l’émission.

Des précisions qui permettent au gouvernement et à Hugues Mbadinga Madiya, d’éviter les foudres des tenanciers des bars en cas de non-versement pendant six mois de cette indemnité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here