Gabon/1er Congrès de ‘’ Démocratie Nouvelle’’ : La politique en toute responsabilité.

0
595

‘’Démocratie Nouvelle ‘’ entend désormais faire de la politique en toute responsabilité en respectant  bien évidemment  les institutions du Gabon. A l’ouverture du 1er Congrès présidé par  son premier responsable, René  Ndemézo’Obiang vendredi 17 février dernier à Owendo,  la rencontre de vingt-quatre heure marque  la rupture de la violence avec l’opposition radicale selon le thème : l’alternance sans violence’’.

Présent à cette messe politique, les partis amis notamment le parti Social  Démocrate (PSD), le parti national gabonais (PNG), le rassemblement pour le Gabon( RPG), l’union du peuple Gabonais (UPG) tendance Mathieu Mboumba Nziengui et des militants venus des quatre coins du Gabon avant de voir le président de ‘’Démocratie Nouvelle’’ confirmé la rupture. ‘’ J’ai décidé de rompre avec l’opposition radicale que j’appelle ‘’ les résistants du bord de la piscine des Charbonnages’’,  ceci  pour désigner les partisans de Jean Ping.

« La séparation avec ces derniers  pour être précis et clair,  est due au simple fait qu’ils voulaient  faire de DN un simple assemblage hétéroclite d’hommes et de femmes unis  pour des circonstances  passagères » a expliqué René Ndemezo’Obiang.

Le premier Congrès de DN devrait emmener les militants a regardé désormais  dans la même direction après avoir posé de solide fondement  tout en tenant compte du mode de structuration et du fonctionnement  du parti pour un avenir meilleur « nous devons construire patiemment, méthodiquement, un parti  uni dans les valeurs fondamentales, un parti de lutte pour une alternance démocratique, sans violence » a-t-il souhaité.

La DN fait désormais partie de l’opposition démocratique et républicaine, la preuve  le parti qui avait pris une part active lors du dialogue politique d’Angondjé tenu les 28 mars au 26 mai 2017 voulu et rendu possible par le président Ali Bongo Ondimba, au sortir de l’élection présidentielle  de 2016. René Ndemezo’Obiang  entend faire aboutir les accords de ce  dialogue pour le bien des Gabonais  qui aspirent à une véritable alternance politique en tenant compte du fonctionnement des institutions en République Gabonaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here