Gabon/ Héritage et Modernité dit non au dialogue national d’Ali Bongo

0
1161

Le bureau exécutif d’Héritage et Modernité s’est prononcé sur la question du dialogue national prôné par Ali Bongo Ondimba, au cours d’une conférence de presse tenue à son siège, le mardi 8 novembre. Autres sujet abordés, la situation dans le monde scolaire et universitaire et la traque des journalistes du groupe Nord Editions.
S’agissant du premier point le président d’Héritage et modernité s’est voulu un peu plus clair « nous refusons de se prêter à une opération de légitimation d’un pouvoir honni par la majorité du peuple gabonais. Aussi le rassemblement Héritage et Modernité dit non au dialogue » a indiqué Alexandre Barro Chambrier, président d’Héritage et Modernité.
Concernant le monde scolaire et universitaire la situation devient de plus en plus compliquer avec le renvoi des dates de rentrée des classes. « L’on déplore le manque criard des structures scolaires, des écoles transformées en collège et lycée, l’absence de régularisation salariale et indemnitaire » a souligné Michel Menga M’Essone, secrétaire général de cette formation politique, ancien ministre de l’éducation nationale.
Sur la question de l’arrestation des journalistes de Nord Editions, Héritage et Modernité condamne avec la plus grande fermeté cet acte « notre parti juge en effet intolérable que les acteurs du quatrième pouvoir ne puissent exercer leur activité dans la sérénité », a-t-il conclu.
Lathierre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here