Zé Berre Ekoum en fang, en français cela signifie « la panthère juchée sur la souche d’arbre », à la recherche d’un dialogue.

0
1017
Obiang Nguema Mbasogo, président de la Guinée Equatoriale.

Le président de la république de Guinée Equatoriale Obiang Nguema Mbasogo a pris un décret le 13 juin dernier, pour l’organisation d’un dialogue national devant rassembler toutes les oppositions intérieure et extérieure. Pour bien faire la panthère de malabo dit vouloir libérer les prisonniers politiques, mais ses détracteurs pensent à un piège tendu l’homme qui gère le pays depuis trente-neuf années sans partage.

C’est la sixième fois que le président de la Guinée Equatoriale tente la réconciliation entre les fils et filles de cette nation. Cette promesse d’un dialogue inclusif sera encadrée par la communauté internationale…Pour les opposants de malabo rien ne va changer, le plat sera le même que celui de novembre 2014, si telle est que la rencontre se tiendra comme prévue à savoir du 16 au 21 juillet car jusqu’à présent je n’es reçu aucune invitation idem pour les autres formations politiques de l’opposition. Même les partis politiques ayant accepté la main tendue n’ont pas reçu d’invitations. Aucun comité préparatoire pour définir le programme de travail n’a eu lieu.

Pour la Corep, principal coalition en exil, dont fait notamment partie l’opposant Severo Moto Nza, elle a refusé l’invitation en qualifiant cette dernière de la « nouvelle ruse du pouvoir ». Difficile pour Obiang Nguema âgé de 76 ans  de constituer un gouvernement d’union nationale. Dans l’entourage du président d’autres sources avancent que le chef de la Guinnée Equatoriale anticiperait même à organiser une présidentielle anticipée (élu en avril 2016, son mandat court jusqu’en 2023).

En Guinée Equatoriale la méfiance et la prudence font désormais partie des habitants de ce pays.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here