Élection présidentielle : IBK lance un message de paix et de confiance à Libreville.

0
873
IBK de passage à Libreville.

De passage  à Libreville, dans le cadre d’un programme de rencontre avec la diaspora malienne installée dans différents pays de la sous-région et au-delà. Le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain pour le compte de son parti, le Rassemblement Pour le Mali (R.P.M), a livré un message d’espoir d’un nouveau Mali et de paix mais surtout de confiance aux milliers de ressortissants maliens vivants au Gabon qui avaient pris d’assaut le palais de sport de Libreville dès les premières heures de la journée.

L’ancien diplomate malien dont le projet de société est intitulé le ”Mali d’abord ” s’inscrit dans l’optique de la consolidation des acquis et vers l’ouverture des nouvelles perspectives.

En présence de son Premier ministre et de quelques membres de son équipe de campagne et du président du Haut conseil des maliens de l’extérieur version Gabon Habib Sylla, IBk  a dit être chez lui à Libreville avant de  demander d’être serein ” n’ayez pas peur, allez-y récupérer vos cartes d’électeur afin de voter le 29 juillet prochain” a rassuré le candidat du R. P. M.

Avant de battre du revers de la main les propos de ses adversaires qui mettraient la confusion en affirmant que ” moi IBK je prépare une fraude massive, rien de tout ça n’est vrai, ils ont plutôt peur de moi vu l’influence et la popularité que j’ai partout où je passe même à Kidal où nous étions il y a quelques jours ” a précisé le candidat.

A la tête du Mali depuis 2013, Ibrahim Boubacar Keita compte aujourd’hui plusieurs réalisations, notamment la construction de l’une des plus grandes usines de Coton, l’augmentation du S. M. I. G passant de 28 à 40mille, avec également près de 900km de routes bitumées et ponts, sans oublier le début très prochainement de la construction de la  banque du Mali, une banque de la diaspora malienne qui permettra de financer les projets. Il a quitté Libreville le même jour pour le Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here