Vulgariser nos droits à travers le sport.

0
730
Ministre de la justice, Anicet Mboumbou Miyakou.@archives.

Cette année, pour la célébration de la journée internationale des droits de l’homme  les Nations Unies ont choisi comme thème : ”le droit aux jeux”. Au Gabon dans le cadre de cette commémoration  deux lieux ont été choisis par le systèmes des Nations-Unies à l’exemple du lycée national Léon Mba et la prison Centrale de Libreville ; au programme  trois activités mais l’on retiendra la sensibilisation des élèves venus des lycées et collèges de Libreville pour échanger avec les experts des Nations-Unies sur les différentes dispositions que prévoit la déclaration universelle de droit de l’homme.

Ainsi, pour mieux vulgariser le message sur les principes fondamentaux des droits et devoirs, les organisateurs de cette journée ont  opté pour  plus de sensibilisation, ce qui a permis de faire connaitre quelques règles en matière de coaching avec des jeunes qui ont été mis en équipes pour tester leurs connaissances sur la question des droits de l’homme.

Le Dr Jean Delors Biyogho un des acteurs commis pour cette sensibilisation a rappelé les objectifs de cette journée et le choix fait à l’endroit de la jeunesse ”la jeunesse représente l’avenir de l’humanité elle sera les futurs dirigeants de ce monde de demain cependant, il y a un phénomène qui se développe au Gabon depuis quelques années celui de la violence en milieu scolaire et si la violence est répandue c’est parce que les jeunes ignorent  leurs droits et obligations et ceux des autres’’.

Toujours dans le sens de permettre aux jeunes de s’approprier le principe des dispositions contenues dans la déclaration universelle des droits de l’homme, le sport a été retenu comme une des activités à travers des matchs de basket ball et autres.

Le sport, selon les Nations-Unies est l’endroit où l’expression du Faire-Play et la tolérance sont cultivés estimant toutefois que le message passera mieux en milieu jeunes. Les manifestations se poursuivront le lundi prochain à la prison centrale de Libreville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here