« Voyage en histoire 12 : Les Aghlabides, Afrique du nord, Afrique du Ve siècle au XIe siècle » par Jacky Bayili.

0
222
Le Docteur Jacky Bayili

Abū Dja˓far al-Mansūr réussit à ramener l’Ifrīḳiya au bercail pour quatre décennies encore (144/761 -184/800).

Durant ces quatre décennies, le pays ne connut l’ordre et la paix que lorsque les deux premiers Muhallabides (155/772 -174/791), après l’échec de la deuxième tentative de l’ibadisme de s’implanter à Ḳayrawān, surent s’imposer grâce à leur valeur et à leur expérience. Avec eux, un timide essai dynastique sembla s’ébaucher. Il n’aboutit pas, et dès 178/794, l’âpreté de la lutte entre les factions rivales du djund [armée arabe] pour s’emparer de force du pouvoir prit une telle ampleur que l’Ifrīḳiya devint totalement ingouvernable. Elle n’était plus pour le califat, dont elle grevait lourdement le trésor, qu’une source de soucis sans fin.

Par ailleurs Bagdad était de moins en moins en mesure d’intervenir militairement.

Docteur Jacky Bayili (attaché scientifique à la province du Sanguié)

Expert en économie solidaire, merci à Bahiome ; Union des Groupements Féminins/Ce Dwane Nyee (UGF/CDN)

Source : Quoniam.info Chercheur Permanent Luc Quoniam Université Aix-Marseille – Région Sud Toulon Var ….

D’après les collections à l’Unesco et l’université de Ouagadougou, le collectif asso paca et l’association culture et partage…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here