Vol de quatre-vingt mille francs à Ebacater.

0
375
Une vue du quartier Ebacater

Un compatriote du nom de K a été victime, aux environs de 5 heures 45 minutes au petit matin du  jeudi 15 avril dernier, d’un vol de quatre vingt mille francs CFA, de deux téléphones portables, des cartes bancaires alors qu’il dormait paisiblement avec sa femme  vêtue d’une robe de nuit. Le voleur s’est introduit par la fenêtre de la chambre, et selon Mr K il a pris tout le temps de bien fouiller  dans l’armoire à linge et dans tous les coins et recoins de la pièce.

Mr K dit s’être réveillé à 5 heures 00 en écoutant la cloche de la mosquée de Nzeng-Ayong  «  Koweït » sonnée, il en a profité pour prier avant de s’en dormir. Ce laps de temps a permis au voleur de s’emparer de la somme de quatre vingt mille francs, de deux téléphones portables et des cartes bancaires, heureusement l’écran plasma fixé au mur a été épargné.

C’est la première fois que Mr K est victime d’un vol à son domicile  «  d’Ebacater » dans le 6e arrondissement de la commune de Libreville. Le voleur était-il seul ? Nul ne sait. Une chose est sure, Mr K et sa femme étaient très fatigués, mais il y a la possibilité de l’utilisation de la terre du cimetière par le voleur selon le voisinage, qu’il aurait balancé sur sa toiture et commis le forfait  sans être inquiété. Mr K n’entend pas en rester là, il compte user de forces occultes pour se venger.

Pour l’heure, il est question pour Mr K de renouveler ses deux numéros de téléphone et ses cartes bancaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here