Voiries urbaines : où en sommes-nous après le passage d’Ali Bongo ?

0
259
La population à la recherche d'un mieux, un exemple ici à la route qui conduit à Montalier

Le 4 novembre dernier, Ali Bongo avait sillonné quelques quartiers de Libreville et ses environs pour toucher du doigt les réalisations et les travaux qui ont été réalisés par le ministère en charge des infrastructures. Après cette visite, certaines voiries urbaines, semblent toujours avancer à pas de tortue.

Du quartier Alibandeng dans le 1 e arrondissement, en passant par le 6 ème, 3 ème  et  5 ème  arrondissement de Libreville. Le chef d’Etat avait de façon inopinée sillonné toutes ces voiries urbaines en voiture. Tout au long de son périple, il a pu constater l’état de délabrement très avancé des voiries des différents quartiers de Libreville. Au sortir de cette balade, les collaborateurs du chef de l’Etat avaient annoncé, des mesures fortes et un plan d’urgence pour pallier à ce problème des voiries de Libreville.  Plusieurs semaines après, les nouveaux travaux n’ont pas encore démarré dans ces quartiers de la capitale et ses environs. Du coup, l’on est tenté de se demander si, ce passage du chef de l’Etat, n’était pas une façon pour l’exécutif de distraire le peuple ? Ce d’autant puisque, les voiries demeurent dans le même état que, lors du passage d’Ali Bongo.

En pleine saison sèche, les routes des quartiers de Libreville, en piteux état, sont et demeurent un calvaire pour les populations des quartiers sous intégrés de Libreville et ses environs. Ainsi, le début des travaux sur ces voiries urbaines est donc très attendu par les populations, surtout que, certaines routes inachevées avaient déjà été financées par l’Etat et ses partenaires financiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here