Un retour à la maison, pour terminer ses jours à l’abri du besoin et au service du chef de l’Etat.

0
2306
Sandrine NGUEMEBE ENDAMANE

Avec ce à quoi nous avons assisté il y a quelques jours avec JEN, nous ne serons pas surpris de voir GNN se retrouver au Palais et quémander à son tour une place “au soleil de la République ”. Déjà que le ”crédit de confiance” des populations à l’égard de ces anciens du PDG ayant basculé dans l’Opposition m’a si souvent choqué. Certains d’entre nous les considéraient et les présentaient soudainement comme des exemples de vertu. Foutaise !

On donne du crédit à des anciens pdgistes qui, une fois dans l’Opposition gardaient le même état d’esprit pédégiste (tout pour eux et rien pour les autres).

Les populations, du moins une bonne partie, étaient médusées, comme possédées par je ne sais quel ”vampire” qui troublait leur lucidité. La conscience était écrasée, l’inconscient orientait le psychisme.

Et aujourd’hui où en sommes-nous ! Un à un, ces leaders au sang pédégiste de près de 80 ans et plus, retournent à la matrice PDG. Il faut bien terminer ses jours loin du besoin, des poursuites judiciaires, en étant à la disposition de la République, n’est-ce pas ! De l’esbroufe !

Heureusement, avec les derniers événements, une bonne partie de la population comprend que le développement du Gabon ne viendra pas de ces anciens pédégistes, bien au contraire…

Sandrine NGUÉMÉBÉ ENDAMANE, enseignante de philosophie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here