[ Travail Parlementaire : L’ensemble des documents à analyser composant la loi de finances ]

0
194
Geoffroy FOUMBOULA LIBEKA MAKOSSO, député de la Transition

Si on a eu le sentiment que le Parlement ne travaille pas cela ne sous-entend pas qu’il n’y a pas de travail. Sous les précédentes Législatures, les Parlementaires disposaient d’un personnel d’appui pour l’aider dans cette tâche, aujourd’hui il doit accomplir tout seul ladite tâche. Ces documents que vous voyez constituent la loi de finances souvent résumé en 88 pages. Mais pour adopter ces 88 pages, le Parlementaire doit analyser chacun des douze documents, soit plus de 500 pages, plusieurs lignes chiffrées, effectuer des calculs à nouveaux pour vérifier la cohérence de certaines lignes, etc…

Constitutionnellement, l’Assemblée Nationale et le SÉNAT disposent de 65 jours pour analyser et adopter en des termes identiques le projet de loi de finances. Pour cette session, en dehors de la loi de finances 2024, on devra également analyser la loi de règlement 2021(forme du Bilan Comptable et Financier 2021 de l’État),le tout avant le 31 décembre 2023,donc en moins de 20 jours.

Comme vous le constatez, le travail parlementaire quand on veut bien le faire n’est pas aussi simple comme on le croit. Des fois nous aurons à travailler jusqu’à 01h00 ou 02h00 du matin.

Geoffroy FOUMBOULA LIBEKA MAKOSSO
Député de la Transition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here