Transports en commun : Nouvelle règlementation face au coronavirus.

0
162
Une vue d'une partie du boulevard triomphal de Libreville au Gabon.

Les transports en commun continuent de fonctionner en ces temps de coronavirus, étant considérés comme un service essentiel nécessaire aux besoins de la population. La pandémie, et le fait que de nombreux citoyens vont simplement rester chez eux dans les prochaines semaines, ont cependant des conséquences sur leurs services.

Pour protéger autant que possible le personnel mais aussi les usagers, des mesures de distanciation sociale sont introduites à bord des véhicules de transport, aussi bien dans les taxis que dans les clandos. Désormais, le nombre de personnes à bord sera ainsi limité.

Ainsi donc, la nouvelle se décline comme suit : 9 passagers maximum dans les taxis bus de 18 places ; 3 passagers maximum dans les taxis et clandos y compris le chauffeur ; 10 passagers maximum pour les autobus de 30 places, et les chauffeurs des transports en commun ont pour obligation de porter des gants, des masques et d’être en possession des produits désinfectants ; chaque client est tenu de se désinfecter les mains dès son entrée dans le véhicule ; en ce qui concerne les particuliers : 3 passagers par véhicule.

Les usagers sont encouragés à ne pas se déplacer si ce n’est pas essentiel, et à privilégier les heures creuses. Il est en effet conseillé, dès l’apparition de symptômes et même si l’on n’est pas certain d’être porteur du coronavirus, de rester chez soi pour éviter toute possible contamination des autres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here