Télesphore Obame Ngomo de l’actualité nationale à l’internationale.

0
198
Une vue du boulevard à Libreville.

L’actualité nationale au rythme de l’international. Ce n’est ni une fake new ou un poisson d’avril, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés par la Cour Pénale Internationale. Autrement dit,  ils sont désormais libres.

Une nouvelle juste et méritée dont la vague d’allégresse est arrivée jusqu’en terre gabonaise.  En effet, après un plaidoyer musclé de ses avocats et un lobbying conséquent de son réseau à l’international,  L’ONU a réussi à faire les pressions justifiées et nécessaires sur le cas Brice Laccruche Alihanga. Aussi, on nous annonce sa probable libération demain en fin de matinée.

C’est aussi dans cet état d’esprit de liberté que le journal L’Express présentera demain l’interview tant attendue et calibrée d’Omar Denis Bongo Ondimba dans laquelle (1) il passe en revue la situation grave du Gabon, (2) il annonce de manière claire son retour définitif sur la terre de ses ancêtres au moment où il est question du rassemblement des fils politiques d’Omar Bongo Ondimba pour la prochaine élection présidentielle et enfin (3) *il rendra public dans un journal local sa candidature pour la prochaine échéance électorale.*

Précisons que cette dernière annonce se fera dans le Woleu-Ntem où il profitera pour inaugurer un certain nombre d’investissements entièrement réalisés par des PME locales: (1) le centre des jeunes de Bitam, (2) la chapelle Sainte Lucie d’Abang Medoumou à Oyem, (3) la maison de la femme à Minvoul centre. Les actes en faveur des populations parleront désormais, tel est son créneau et son credo.

Voilà une actualité qui va taire toutes les spéculations lancées ça et là et donner du grain à moudre à la vie politique de notre pays qui semblait somnoler. Une situation que ses futurs pairs de la sous région observent avec une très grande attention.

L’histoire tranchera sur la réalité des faits.

Enfin un début de mois palpitant. Tout étant symbole dans la vie, un jeudi saint, à l’heure de la Sainte Cène, osons croire aux scènes saines.

Un véritable poisson d’avril!

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here