Syndicat : le SENA dénonce des tentatives d’escroqueries à l’éducation nationale.

0
632
Fridolin Mvé Messa, président du SENA (en chemise blanche).

Depuis le lancement par le Ministère de la Fonction Publique, des recrutements et intégrations certains agents du Ministère de l’Education nationale, auraient informé les agents de l’Etat dudit ministère que, le SENA procédait à une collecte des dossiers. Une information erronée que le secrétaire général du syndicat de l’Education nationale, Fridolin Mve Messa vient de balayer d’un revers de la main.

En effet, suite à de nombreux appels téléphoniques provenant des enseignants pour une collecte des dossiers au niveau du SENA moyennant une  somme  de  2000 francs CFA, le secrétaire général du Syndicat de l’éducation nationale est monté au créneau pour dénoncer ces pratiques  et rassurer  ses adhérents.

« Face à de nombreux appels téléphoniques provenant des enseignants, surtout ceux de l’intérieur du pays, le SENA tient à préciser qu’il n’a lancé aucune collecte de dossiers pour les régularisations  des situations administratives, encore moins contre l’acquittement d’une somme de deux mille francs », a dit le SG du Sena, Fridolin Mve Messa.

Aussi, s’agissant des concours internes d’entrée à l’ENI et ENS, le SENA tient à leur organisation avant les examens de fin d’année scolaire. « Le SENA reste ferme. Il avise qu’il n’y aura pas d’examen 2021 si ces deux concours internes ne sont pas organisés », a souligné le SG.

Tout en fustigeant le comportement de certains agents qui se précipitent aux examens reléguant au second plan la revendication relative  au paiement des vacations. Fridolin Mve Messa, recommande à ces derniers  de ne pas répondre aux convocations,  s’ils ne sont pas garantis du paiement des vacations immédiatement après service fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here