Restructuration à la CNNII : Le préavis de grève “exceptionnelle” levé après négociations.

0
293
Une vue des délégués syndicaux ouvert au dialogue. Image d'archives

Suppression de primes et d’emplois, dialogue social dégradé… Une grève inédite s’est faite jour chez le géant gabonais du transport maritime. En effet, les salariés avaient installé un piquet de grève. Avec les barricades à l’entrée principale du site beach d’acae : les grévistes ont frappés fort face aux attaques de la direction, avec une grève générale. Ce mouvement est à la mesure de la colère qui gronde parmi les salariés de la CNNII (Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale).

Consciente de l’impact de cette situation, la direction a procédé à la mise en congé technique des agents. Une décision prise pourtant depuis un an, et qui tarde à être concrétisée en raison du silence des administrations compétentes (Marine Marchande et Inspection du Travail) à nos demandes d’autorisation de congés techniques y afférentes. A ce propos, la direction a retenu de verser pendant six (6) mois aux agents concernés par ce projet : 80 % de leurs salaires de base et la totalité de leurs primes de logement.

Entre autres décisions de la direction, la diminution de moitié des agents prestataires de service est effective avec la résiliation des contrats de nombreux agents ainsi que celui des manutentionnaires de la société Capital Human Solution dont le cout mensuel était de 11 millions de francs CFA et ramené à 8 millions de francs CFA depuis un an.

Le directeur général d’ajouter que : « La suppression des fonctions non statutaires notamment les départements tarde en raison de votre vigoureuse opposition. Ma démarche unilatérale après plusieurs tentatives de vous en convaincre a été annihilée par votre décision. Il reste que ces départements ne font pas partie des statuts de la compagnie et la Direction Générale s’en remet aux décisions du prochain Conseil d’Administration ».

En effet, après quelques jours de blocage, le préavis de grève a été levé, suite aux engagements de la direction. Néanmoins, les salariés de l’entreprise ne sont pas dupes, ils resteront vigilant afin que ladite direction honore ses engagements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here