Renforcement des mesures prises pour lutter contre le Covid-19.

0
215
L'Hôpital d'Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville

C’est le jeudi 12 mars 2020, que le Gabon a enregistré son premier cas testé positif au Coronavirus. Le patient a aussitôt été pris en charge à l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville. Placé dans un espace dédié et confiné pour prévenir toute contamination, son état de santé s’est depuis amélioré et sa situation est stable. Ce cas est le seul cas testé positif à ce jour au Gabon.

Par ailleurs, par mesure de précaution, les équipes compétentes sont à pied d’œuvre pour recenser et identifier l’ensemble des personnes avec lesquelles ce patient zéro a été en contact afin d’effectuer des tests et prendre, le cas échéant, toutes les mesures qui s’imposent sur le plan sanitaire.

En effet, cela fait des semaines que les autorités, sanitaires en particulier, se préparent à la riposte face à ce virus qui peu à peu touche l’ensemble des pays dans le monde. Dès que nécessaire, elles ont prise toutes les mesures pour, d’une part retarder sa propagation, et d’autre part prendre en charge les personnes qui doivent l’être.

Le Gouvernement tient à rappeler que la prise en charge des soins liés au Covid-19 est entièrement gratuite grâce au fonds spécial mis en place lors du dernier Conseil présidentiel. Pour prévenir toute épidémie au Gabon et protéger les populations, les mesures déjà prises sont renforcées aujourd’hui par les suivantes : La suspension des visas touristiques en provenance des zones les plus infectées, à savoir l’Union européenne, la Chine, la Corée du Sud et les Etats-Unis ; La fermeture des crèches, des établissements scolaires, des universités et des centres de formation professionnelle sur l’ensemble du territoire jusqu’au 30 mars inclus ; La fermeture des bars et boîtes de nuit jusqu’à nouvel ordre ; L’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes sur tout le territoire national ; La suspension des évènements sportifs et culturels nationaux ; La tenue à huis-clos de tous les évènements sportifs internationaux ;

De même, par mesure de prévention et pour augmenter ses capacités d’accueil en confinement, le gouvernement a procédé à la réquisition de l’hôtel Ré-Ndama. Le même gouvernement recommande, par ailleurs, aux populations de n’utiliser les transports publics que pour les déplacements indispensables. Chaque jour, la riposte est réévaluée et ces mesures susceptibles d’être renforcées suivant l’évolution de la situation.

Si l’État est prêt, la société doit l’être aussi. En adoptant des règles simples, d’hygiène et de distanciation sociale, ce que l’on appelle des mesures barrières rappelées ci-après, il est possible de freiner la propagation du virus au sein de la population. Il s’agit notamment de : Se laver fréquemment les mains avec un désinfectant à base d’alcool ou de l’eau et du savon ; En cas de toux et d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le coude fléchi ou un mouchoir. Jeter immédiatement le mouchoir et se laver les mains ; Éviter tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux ; Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades ; Nettoyer les objets et les surfaces souillés.

Il est très important de suivre ces prescriptions. Ces petits efforts peuvent produire de grands effets. C’est une question de civisme, de responsabilité et de solidarité. L’implication de tous sera déterminante pour contenir le virus et surmonter une épidémie de ce type. Chacun a entre ses mains une part de la santé de tous.

Dans l’écrasante majorité des cas, le Covid-19, n’est pas mortel et il ne l’a, pour l’instant, jamais été pour les enfants. Dans l’écrasante majorité des cas, les patients contaminés guérissent. Dans l’écrasante majorité des cas, l’infection est bégnine. En outre, l’expérience des autres pays nous montrent qu’avec de la discipline et de la solidarité, l’on finit par en triompher. Régulièrement, les autorités habilitées feront un point sur l’évolution de la situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here