Renaud Allogho : promet de mettre en déroute les vendeurs d’illusions.

0
608
Renaud Allogho, le candidat du département du Woleu pour le compte du PDG.

Déclinant les enjeux du conseil départemental et l’importance «Capitale» que revêt les élections locales du 6 octobre prochain. La tête de liste du parti démocratique gabonais (PDG), pour le compte du département du Woleu, situé dans la province du Woleu-Ntem au Nord du Gabon,  a rencontré les ressortissants de cette localité le mercredi 19 septembre à Libreville, pour expliquer aux uns et autres le bien-fondé de la rencontre afin de remporter ces élections.

« Cette élection locale est un combat entre deux options. Où on choisit de réussir pour nos populations, où on laisse les vendeurs d’illusion venir les convaincre de prendre la voix du rejet. Nous tous, nous savons très bien que ces vendeurs d’illusions aujourd’hui, ne pourront rien faire pour améliorer le quotidien de nos populations. Il faut savoir que l’on ne soigne pas les parents avec des paroles. On n’arrange pas la route avec des paroles. Et on ne construit pas les dispensaires avec des paroles» a déclaré la tête de liste  du PDG aux élections  locales, Renaud Allogho.

Selon ce dernier, l’Etat étant au centre de tout développement au Gabon, rien ne pourra être entrepris sans le concours de l’exécutif. «On n’équipe pas les dispensaires de médicament sans l’accord de l’Etat. On ne peut pas améliorer le quotidien de nos parents sans l’Etat, sauf, si par miracle Bill Gâte décide, d’envoyer 100 milliards à ces personnes-là. Moi les miracles je m’en méfie ! Il faut donc que nous parlions le vrai langage à nos parents. Pour qu’ils sachent que la seule façon pour nous d’améliorer leur quotidien, c’est de voter la liste que nous conduisons. Parce qu’elle seule aura la capacité d’avoir des interconnexions nécessaires pour continuer à poser des actes à l’exemple des lampadaires solaires, pour que l’on traite des problèmes des pompes hydrauliques, des hôpitaux et les dispensaires», a renchéri le candidat.

Pour s’assurer une victoire cash  au premier tour, cette liste s’est entourée d’après Renaud Allogho, d’une équipe solide, composée de personnes expérimentées. «Des personnes capables d’accompagner, d’aider la liste que nous avons. Et faire ce qu’il y a lieu de faire afin de gagner. Parce que c’est une bataille et pour que nos parents ne cèdent pas trop aux sirènes des vendeurs d’illusions, il nous faut avoir une stratégie claire et une équipe soudée. Car l’échec ne sera pas seulement celle de la liste, mais aussi celle du département » a conclu le candidat  du PDG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here