Pierre Aubame et Daniel Cousin, « les pompiers sans eau ».

0
505
Pierre Aubame et Daniel Cousin, « les pompiers sans eau ». Photo gabonactu.

Après la déroute de l’équipe nationale de football les panthères contre respectivement le Burundi et la Zambie, le ministre d’Etat, ministre en charge des sports et sa fédération ont jugé opportun de limoger Antonio Camacho et son staff.

A la place du technicien espagnol, une équipe d’anciens internationaux composée de Pierre Aubame, Daniel Cousin et François Amegasse, se voit confier la mission de qualifier les panthères pour la CAN qui aura lieu au Cameroun l’an prochain.

Cette décision qui est loin de faire l’unanimité relance non seulement le débat sur la compétence du ministère à agir en lieu et place de la fédération, mais aussi et surtout le débat sur la latitude ou la liberté des sélectionneurs à travailler sans immixtion des gros bonnets.

Il est vrai que la maison foot est en feu, mais va-t-on donner à Pierre Aubame et à son staff les moyens, sinon les mêmes moyens que ces blancs et avec quels joueurs dans la mesure où même le championnat national n’a pas encore démarré ?

Dans tous les cas, malgré toute la bonne volonté et le patriotisme de Pierre Aubame et ses adjuvants personne ne croit aujourd’hui à la qualification des panthères pour la CAN au Cameroun. On a plutôt l’impression que les dirigeants du sport roi au Gabon jouent à l’autruche. Le vrai problème c’est pas les entraineurs, mais les carences intellectuelles des uns et des autres, suivez notre regard, à mettre en place une véritable politique sportive axée sur la formation et la réorganisation des championnats dans les différentes catégories. Ou simplement faire le break pendant deux ou trois ans  peu importe ce que cela peut couter, mais il vaut mieux reculer pour mieux sauter ;  nous sommes à Gabao l’argent n’aime pas trop le bruit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here