Probable manifestation des élèves du Pays . . .

0
776
Une vue partielle des élèves du lycée Nelson Mandela.

Défendre leur droit suite à l’annonce faite par le gouvernement  lors du dernier conseil des ministres du 28 mars  sur l’attribution de bourses d’études après  le baccalauréat, serait à l’origine d’un éventuel mouvement de colère de la part des apprenants de sources concordantes. En clair la semaine du 08 avril risquerait d’être perturbé.

Encore spontanés, les élèves de différents établissements du pays envisagent de se mettre tous dans la rue au départ de Libreville avant de toucher l’arrière- pays. C’est pendant   ces vacances de Pâques  qu’a lieu la communication entre différents responsables de coopératives et de  mutuelles  jusqu’aux prépas Bac.  Déjà, en début de semaine dernière, la coopérative du  Lycée technique National Omar Bongo (LTNOB),  à convoquer ces condisciples à  une importante assemblée générale  dès la reprise des cours, même si les noms des organisateurs ne sont pas encore connus, reste que l’objectif est de faire une grande mobilisation pour rappeler au gouvernement  que le Président de la République a placé son septennat sur la jeunesse et comme le  martel certains syndicalistes de l’éducation.  Cette mesure est un génocide intellectuel pour les générations futures. Vendredi dernier lors de son point de presse le secrétaire général du syndicat de l’Education national (SENA), Fridolin Mvé Messa avait  souligné sa désapprobation suite a ses mesures dites  impopulaires.

Pour rappel, ses élèves ont en mars 2017 menez des revendications dans la rue pour réclamer le paiement de leurs bourses trimestrielle, ce mouvement avait été relayé dans tout le Pays.

  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here