Pascal Ogowe Siffon abandonne le volet artisanat au profit du tourisme.

0
169
Le ministre Pascal Ogowe Siffon

C’est la désolation dans le milieu de l’artisanat au Gabon. Les artisans regardent avec impuissance leur ministre Pascal Ogowe Siffon déployer tous ses efforts dans le secteur de l’artisanat, les laissant sans espoir et sans perspectives d’avenir. Il est facile de constater que depuis l’arrivée à la tête du département du tourisme et de l’artisanat, Pascal Ogowe Siffon semble avoir concentré ses forces dans le domaine du tourisme. Les visites dans les structures hôtelières détenues par la famille Osseni et la mise au grand jour des montages frauduleux de l’ancien homme fort du Palais du bord de mer Meixant Accrombessi dans le milieu hôtelier ont permis aux Gabonais de découvrir la nouvelle figure du secteur de l’hôtellerie. Avec ses déclarations fermes remettant en cause la gestion scabreuse des anciennes autorités du pays, Pascal Ogowe Siffon a réussi à attirer la sympathie aussi bien des nouvelles autorités à la tête du pays que celle des populations, tant ses révélations autour de la mafia béninoise au Gabon ont choqué plus d’un.

Depuis le début du mois de décembre à ce jour, les efforts du ministre Pascal Ogowe Siffon se sont orientés dans le domaine du tourisme. Le lancement de la caravane touristique nationale a été un moment fort de ce département. Du jamais vu au Gabon, avec une mobilisation très inspirante. Des coins moins connus ou pas du tout connus ont été révélés au monde. Des lieux exotiques ont été découverts. De véritables trésors cachés ont été révélés au grand public, dans un travail fait avec acharnement. Il faut dire que dans ce domaine, tout est fait pour vendre la meilleure face du Gabon au reste du monde. Mais au-delà, il y a comme une épine sous l’autre pied du ministre Pascal Ogowe Siffon. Une épine qui ne peut lui permettre d’entamer une marche équilibrée et pleinement satisfaisante. Le ministère qui est constitué de deux secteurs, notamment le tourisme et l’artisanat, voit une véritable manifestation d’intérêt dans celui du tourisme. Mais le volet artisanat de ce ministère s’enfonce chaque jour dans la désuétude. Le désespoir gagne chaque jour les acteurs de ce secteur qui en appellent désormais au ressaisissement de leur ministre.

« Il est maintenant temps que le ministre porte aussi sur le secteur de l’artisanat la même attention qu’il porte sur le secteur du tourisme. » Les Gabonais produisent, transforment, inventent. Le savoir et le savoir-faire des Gabonais est sans cesse en plein essor. Il faut de l’accompagnement. Les artisans sont laissés pour compte. Le ministre doit savoir qu’autant il a la charge du tourisme, il a aussi celle de l’artisanat. Et dans ce secteur, les choses ne font pas bien. Les produits des Gabonais ont du mal à être distribués, le marché gabonais et l’international ne nous sont pas favorables. Les administrations sectorielles nous compliquent l’existence. Les lois ne sont pas en notre faveur. La Chambre des métiers est accaparée par un conflit interne et préfère valoriser la formation des jeunes. Mais nous sommes déjà opérationnels, nous n’avons aucun soutien. Il faut que notre ministre de tutelle se penche maintenant sur nos problèmes.

Auquel cas, que les nouvelles autorités séparent le tourisme et nous envoient un ministre de l’artisanat comme ils l’ont fait avec les PME et l’industrie», ont-ils déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here