Pas de rampes pour personne à mobilité réduite: Corriger les erreurs de construction dans les établissements scolaires

0
326
Une vue du lycée national Léon Mba

Je ne vais pas être longue. Je vais attirer notre sagacité sur la configuration ou l’architecture de nos établissements scolaires. Visiblement, les concepteurs et architectes avaient l’esprit ailleurs. En effet, ils n’ont pas pensé à des rampes.

Au lycée MBA, pas de rampes. Les fameux ‹‹bâtiments H et J››, c’est vraiment pas la peine ! Sans compter les couloirs avec marches. Bref.

Au lycée Indjéndjé Gondjout, pas de rampes. Rien.
Au lycée Jean- Hilaire Obame (à Nzeng- Ayong) c’est un scandale, plus grave encore ! Cet établissement a de grandes marches et des étages. Un labyrinthe. Mon témoignage. Lors de l’examen du Baccalauréat 2023, nous avons enregistré des candidats qui ont exprimé cette grande difficulté à prendre ces grandes marches et escaliers zigzags. C’était très émouvant et affligeant.

Par conséquent, vous comprenez la difficulté qui est la leur (élèves et, évidemment enseignants handicapés physiques) à regagner les salles classes et pour en sortir ! À la suite de ces efforts physiques, ils souffrent (de fortes douleurs des os et articulations…).

Il y a plusieurs exemples de construction d’écoles/établissements scolaires qui nous démontrent qu’il faut vraiment y penser.

Le devoir moral de nous le dire.

Sandrine NGUÉMÉBÉ ENDAMANE 🌻

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here