Le sort du PDG sera scellé lors du Dialogue National, selon Petit Lambert Ovono

0
224
Le retour de Jean Eyeghe Ndong au sein du PDG est acté
Le PDG a régné pendant 55 ans sans partage. C’est pourquoi ses militants font encore croire partout que le PDG est indestructible, qu’il s’est réuni, a fait telle ou telle déclaration, propose telle ou telle chose, envisagerait de se reformer, etc.
Si toute association peut envisager son avenir, celui du PDG ne dépend plus de lui; il va se décider lors du Référendum sur son futur pendant le dialogue national qui aura lieu en Avril 2024.
En effet, bon nombre de Gabonaises et de Gabonais ont perdu leur vie, leur emploi, et ceux de leurs parents et amis à cause de ce parti ; il est donc normal que les victimes demandent des comptes au PDG et que celui-ci assume ses responsabilités devant le peuple gabonais.
Il ne pourrait y avoir pardon  et réconciliation sans vérité, sans juste et sans réparation.
La dissolution ou non du PDG ne doit pas être arbitraire, il doit s’expliquer, et le peuple doit décider démocratiquement.
Le PDG se prétendant démocratique, le moment de se soumettre à ce jeu et de respecter ce verdict approche.
Soyons tous fair-play.
Affaire à suivre.PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here