Paiement des contenus en ligne : Google va-t-il payer les contenus des médias gabonais ?

0
933

La question vaut son pesant d’or, depuis que les patrons de cette entité ont décidé de payer les contenus de l’agence française de presse (AFP). Depuis des années, ce moteur de recherche exploite les contenus des médias gabonais, sans verser un seul kopeck aux patrons desdits médias.

Depuis le mercredi 17 novembre dernier, Google et l’AFP sont liés à travers un contrat qui donne la possibilité à ce moteur de recherche d’exploiter les contenus de ladite agence.

C’est au siège de l’AFP que, Fabrice Fries, PDG de l’Agence France Presse et le directeur général de Google France, Sébastien Missoffe ont conclu ce partenariat.

Un accord inédit dans le continent européen. La signature porte sur la rémunération des contenus de l’agence de presse internationale utilisés par le moteur de recherche pendant cinq ans, une étape décisive après 18 mois de négociations.

Il faut rappeler que, le 5  octobre dernier, le Cercle des patrons de la presse privée en ligne (CPPPL) dirigé par Thierry Mebale Ekouaghe, avait remis au Ministre de la communication, Edgard Anicet Mboumbou Myakou, un « Memo », document de 7 pages, créé et élaboré par le CPPPL. Ce « Memo » contient des propositions aussi bien pour la presse en ligne que pour la presse écrite. Il met en exergue la viabilité des médias, la gestion de la publicité au Gabon et la profession de journaliste. Dans l’un des passages de ce Mémo, le CPPPL, propose que le moteur de recherche Google reverse quelque choses aux médias en ligne dont il exploite les contenus.

Les autorités gabonaises qui aspirent à développer le milieu de la communication devraient jeter un regard de ce côté, pour voir dans quelle mesure, les médias gabonais peuvent également tirer profit d’un tel partenariat. Sauf si la question de la viabilité des médias est rangée dans les tiroirs du ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here