Où va le Gabon avec les incidents du Haut-Ogooué ?

0
591
Louis Patrick MOMBO, Citoyen gabonais et Défenseur des Droits de L'Homme. délégué général de la CONASYSED de son vivant

Les événements malheureux du Haut-Ogooué consécutifs à la tournée de Monsieur ALEXANDRE BARRO CHAMBRIER dans cette province, dont les tensions qui sont intervenues pour l’empêcher d’effectuer cette tournée dans ladite province et l’incendie de la villa de Monsieur LEMBOUMBA LEPANDOU, constituent une honte et un recul pour la démocratie gabonaise naissante.

Si le Gabon est réellement un État de droit, la justice doit s’auto saisir pour établir les responsabilités des uns et des autres afin de sanctionner les présumés coupables et les commanditaires.

Ces événements regrettables, doivent cesser car le Gabon est un et indivisible.

Chaque gabonais sans distinction de race, d’ethnie, de religion, de sexe, de couleur, d’opinion doit pouvoir circuler librement sur l’ensemble du territoire National sans être inquiété.

Les plus hautes autorités du pays doivent intervenir pour fustiger et condamner les évènements regrettables du Haut -Ogooué.

Les droits de l’homme, la démocratie et toutes les valeurs cardinales doivent pouvoir triompher dans notre pays.

Louis Patrick MOMBO, Citoyen gabonais et Défenseur des Droits de L’Homme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here