Ogooué Lolo/Koulamoutou : Le PDG est-il divisé?

0
461
De haut en-bas (à gauche), le ministre d'Etat, ministre du Développement industriel Blaise LOUEMBE, le ministre de la Promotion des investissements Hugues MBADINGA MADIYA sont dans l'actuel Gouvernement. Par contre, en sont éjecté Stéphane BONDA et Pacôme MOUBELE-BOUBEYA (à droite- de haut en bas)

L’Ogooué Lolo, bastion du Parti Démocratique Gabonais (PDG) depuis la nuit des temps, le parti au pouvoir risque une explosion à KM City, un éclatement qui pourrait être lourd de conséquences, car des clans sont créés, des «teams» sont conçues par les sympathisants des différents hommes politiques et s’attaquent sur les réseaux sociaux.

La mise à l’écart du Gouvernement de Pacôme MOUBELE-BOUBEYA et de Stéphane BONDA est acclamée par les partisans de Blaise LOUEMBE, promu Ministre d’Etat, ministre du développement industriel et des PMI en lieu et place du Député de POPA. Aussi, les fidèles d’Hugues MBADINGA MADIYA se réjouissent de l’éjection de PMB et du fils de Lolo-Wagna de l’équipe Gouvernementale dirigée par Alain-Claude Billie By Nze. Ces comportements risquent de couter cher au PDG dans quelques mois.

Pourtant lors du passage de Steeve NDZEGHO DIECKO à Koulamoutou du 28 au 30 Octobre 2022 dans le cadre de la rentrée politique, il demandait la solidarité des fils et filles de l’Ogooué Lolo, tout en dénonçant ce qui suit : « Les perfides, les traitres, ceux qui sont en intelligence avec les adversaires du PDG, les ennemis d’ALI BONGO ONDIMBA qui cherchent la déstabilisation du Gabon et le sabotage de la paix, sont tous connu et ils sont parmi nous ». « La fidélité politique est le contraire de la trahison ou de faux semblant, l’infidélité conduit inéluctablement au divorce. La loyauté est une vertu, une qualité, c’est évité de s’impliquer dans des complots, des manipulations, des combines qui portent atteintes à l’honneur, à l’intégrité morale et physique du Président de la République ».

Malgré ces mots forts du Secrétaire Général du PDG, les uns et les autres se haïssent en sourdine, des comportements qui peuvent fragiliser le parti dans six (6) mois; comme si Koulamoutou avait plusieurs PDG.

Le SG du PDG Steeve NDZEGHO DIECKO lors de son passage à Koulamoutou en octobre dernier

Les paroles de Steeve NDZEGHO DIECKO à Koulamoutou avaient certainement un sens, il avait le pressentiment que quelque chose n’allait pas entre les hiérarques pédégistes de la province, c’est ainsi qu’il avait stigmatisé le comportement de certains en des termes durs : « certains pédégistes fréquentent et conseillent nuitamment les adversaires du candidat naturel, le Gabon est une maison de verre, on voit tout, on sait tout de l’intérieur comme du dehors; ces faux camarades sont bien connu et ils n’échapperont pas aux sanctions éventuelles ».

Et d’ajouter : « que la fidélité a pour dividende l’affection et la confiance du Chef de l’Etat et a pour conséquence les investitures aux futures échéances électorales, les nominations aux différentes fonctions dans l’appareil de l’Etat. « Mon message est clair, car parmi les Pédégistes présents à ces assises, plusieurs ne sont pas sincères, ne sont pas loyaux; leur passé est connu, certains sont des transfuges de l’AJEV et de l’opposition ».

« Les perfides, les traitres, ceux qui sont en intelligence avec les adversaires du PDG, les ennemis d’ALI BONGO ONDIMBA qui cherchent la déstabilisation du Gabon et le sabotage de la paix, sont tous connu et ils sont parmi nous ». « La fidélité politique est le contraire de la trahison ou de faux semblant, l’infidélité conduit inéluctablement au divorce. La loyauté est une vertu, une qualité, c’est évité de s’impliquer dans des complots, des manipulations, des combines qui portent atteintes à l’honneur, à l’intégrité morale et physique du Président de la République » avait renchéri le SG du PDG.

L’opposition pourrait-elle profiter de ces égarements au sein du PDG à Koulamoutou pour obtenir des résultats satisfaisants? L’avenir nous le dira.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here